Retour

Produire son énergie

Toiture à énergie solaire :des installations qui montent en rénovation

Tenez compte des contraintes de votre projet de rénovation pour choisir votre installation solaire : tuiles photovoltaïques ou tuiles thermiques.

Publié le 03/04/2015

Pourquoi passer au solaire en rénovation ?

Les maisons récentes ou anciennes souffrent d’un manque d’isolation. Leur recours aux énergies renouvelables est souvent inexistant et marginal.
La crise énergétique et les engagements environnementaux mondiaux entrainent une montée des prix des énergies non renouvelables et un durcissement des règlementations sur les consommations d’énergies.

La réduction de la consommation énergétique et le recours aux énergies renouvelables est un mouvement de fond qui touchera à terme tout le secteur de la construction.
A ce jour, la construction neuve est assujettie à des règlementations thermiques de plus en plus contraignantes (RT 2012 – RT 2020) mais reste sur la base du volontariat dans le domaine de la rénovation.

Ce volontariat est soutenu par une grande variété d’aides pour amortir le prix d’une installation solaire dont les modalités d’application changent sans cesse (Crédit d’impôt, Eco PTZ, aides de l’ADEME, aides de l’ANAH….) au gré des lois de programmation fiscale.

Installation solaire en rénovation et règlementation thermique

Le seul point règlementairement obligatoire pour les maisons anciennes et récentes c’est la nécessité de mesure des performances énergétiques de la maison et l’affichage obligatoire du DPE sous la forme d’une étiquette énergétique pour toutes les transactions : contrat de location ou contrat de vente.

L’usage de ce DPE permet à chacun d’évaluer le poids des factures énergétiques du bien et son niveau de confort thermique.
Le marché immobilier fonctionne désormais avec cette donnée économique.
Il en résulte une décote des biens immobiliers au moment de la revente pour les notes en dessous de D et une désaffection des biens en dessous de F.


Désormais, la valeur verte des biens immobiliers est regardée de près par les acheteurs potentiels.

S’il n’y a pas encore d’obligation formelle en matière de rénovation de maison, il n’en existe pas moins une pression tacite à entreprendre des travaux en faveur de la transition énergétique.
La toiture concentrant environ 30 à 40% des pertes énergétiques c’est le chantier de rénovation thermique de prédilection.
Et c’est aussi sur le toit que l’on peut, grâce aux tuiles solaires, passer aux énergies renouvelables sans équipement encombrant ou bruyant.

Comment intégrer des tuiles photovoltaïques à vos projets de rénovation ?

En profitant d’une rénovation de votre maison pour passer aux tuiles solaires photovoltaïques pour l’autoconsommation

Les personnes qui s’orientent vers les tuiles solaires photovoltaïques en rénovation font souvent preuve d’une sensibilité sincère à la question écologique, et recherchent une autonomie énergétique partielle et évolutive.
L’installation photovoltaïque en toiture permet d’alimenter les auxiliaires (comme la VMC, le congélateur, la box internet).
Le cas des maisons en sites isolés avec un accès au réseau compliqué est aussi un cas de figure intéressant pour l’installation de tuiles photovoltaïques en autoconsommation dans le cadre d’un projet de rénovation: refuges de montagne, bergeries…

En profitant d’une rénovation de votre maison pour passer aux tuiles solaires photovoltaïques pour la revente sur le réseau

Le raccordement au réseau électrique est une formalité et la principale question c’est l’opportunité de l’installation. Produire de l’électricité en toiture pour la revente sur le réseau ?
L’époque de la revente de l’électricité solaire à prix d’or est révolue et le tarif d’achat de l’énergie photovoltaïque évolue tous les 3 mois. Difficile dans ce contexte de s’avancer sur des données chiffrées.

Voici quelques repères à confirmer au cas par cas : il faut compter en moyenne une dizaine d’années pour que la revente de l’électricité finance l’installation photovoltaïque globale.

ERDF est engagé par contrat à racheter votre électricité produite pour 20 ans avec une revalorisation annuelle du tarif d’achat correspondant peu ou prou à l’inflation de l’activité de l’industrie de l’électricité.

A l’heure actuelle, l’essentiel des installations photovoltaïques réalisées aujourd’hui lors de rénovation toiture sont généralement de surface honorable et centrées sur la revente sur le réseau (à ERDF par ex). Mais des changements sociétaux sont observables.

Comment intégrer des tuiles thermiques à vos projets de rénovation ?

Avec un module de tuiles solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire.

Installation thermique et
rénovation de maison

Installation thermique et rénovation de maison

Agrandir

Les cumulus électriques sont en fin de vie.

Trop gourmands en énergie, ils sont comme les ampoules à incandescence, appelés à disparaître.

L’alternative du ballon thermodynamique, qui occupe de la place et capte la chaleur de la maison pour un CEP – Consommation d’Energie Primaire- souvent médiocre, commence à essuyer de nombreuses critiques.


En utilisant la tuile thermique pour le chauffage de la maison

Les émetteurs de chaleur (radiateurs) doivent être à basse température ou le système suppose l’installation d’un plancher chauffant.
Pour le cas où vous garderiez radiateurs et sols d’origine, l’installation solaire thermique en toiture servira essentiellement à préchauffer l’eau du circuit de chauffage. Ce qui est déjà très économique.
Dans tous les cas, avant la mise en place d’un projet, il faudra qu’un professionnel calcule votre besoin énergétique en chauffage puis dimensionne le projet.

À lire également

Consultez d’autres selections de fiches en lien avec le thème cet article

Précédent

Suivant

A propos d’IMERYS Toiture

IMERYS Toiture propose une offre unique en constante amélioration à même de répondre à tous souhaits esthétiques et exigences de qualité. Et ce dans une perspective de construction durable et de respect de l’harmonie de nos paysages.

En savoir plus